Vous prenez les affiches ?

J’ai appris à me servir d’un logiciel graphique. Et ce ne fut pas qu’une partie de plaisir ! Mais je suis désormais la reine du tuto sur Internet ! Un détourage ? Une incrustation ? Des dimensions à adapter ? Peuh ! Même pas peur ! -Enfin si un peu quand même, parce que des fois, les graphistes, ils pensent être clairs et concis et en fait, ils utilisent des mots trop compliqués !-

Et donc, j’ai pu moi-même modifier mes supports de communication, à savoir flyers et affiches, voire même en créer ! Bannières Facebook, impression sur billets d’entrée… C’est moi qui m’y colle !

Ensuite, vient l’heure de l’impression de ces fameux supports de communication ! Et là, se pose la question fatidique de la quantité… J’ai toujours peur d’en faire imprimer trop ou pas assez… Qu’il m’en reste sur les bras ou que je n’ai pas le temps de tout donner, ou bien qu’on m’en redemande et que je n’en ai plus !! -L’angoisse, quoi.- Pour cette fois, j’ai imprimé une centaine d’affiches et plus de 2000 prospectus. C’est que je veux la remplir, cette salle !

Et depuis quelques jours maintenant, c’est la distribution et l’affichage dans les points de vente, restaurants, et partout où on veut bien me prendre un peu de pub. Il m’arrive de gérer ça aussi toute seule, mais là, quelques personnes adorables se sont proposées pour me donner un coup de main. Et franchement, merci, parce que c’est ultra chronophage en fait !

Concrètement, comment ça se passe… C’est tout simple, c’est du porte à porte. Avec son lot de bonnes surprises –« Vous n’avez pas une affiche plus grande ? Elle est belle, ça donnerait bien dans ma vitrine ! » ou bien « C’est vous qui jouez ? Super ! Je vais voir si je suis dispo, et je réserverai peut-être une place pour moi et ma sœur ! »-, et ses quelques mauvaises rencontres… -« Pfff, ça sert à rien vos papiers, là, les gens en ont rien à fout’ de vos spectacles ! » et autres « Ah, je ne prends pas d’affiche, que des prospectus, désolée ! Ah… Vous avez des prospectus aussi ? Ben non, j’vais pas en prendre non plus, hein… »- 

Il faut être patient, avoir de bonnes chaussures et le sourire accroché aux lèvres. C’est aussi un moment de rencontre, on découvre des boutiques dans lesquelles on n’était jamais entré, on discute avec les clients présents, on repère les cartes des restaurants… Et puis, donner envie à un commerçant de vendre son spectacle, c’est un bon point pour la suite…

Client (tenant dans sa main le prospectus ramassé sur le comptoir) : Tiens, Ma vie de boulet ! C’est rigolo comme titre !

Commerçant :  Oui, n’est-ce pas ? Et ça a l’air bien sympa, en plus ! (regardant sa balance qui indique +450g) Il y en a un peu plus, je vous le mets quand même ?

En tout cas, moi, j’aime bien surprendre et cacher des petites surprises… Alors sachez que dans le lot de flyers distribués, il y a… comment dire… des œufs de Pâques ! Si vous avez la chance de tomber dessus, vous pourrez bénéficier de réductions, voire même de places gratuites !

A vos marques, prêts ? Chassez ! -et réservez aussi, faut pas déconner ! ;)-

Oeufs de paques.jpg

NB : Lien vers la billetterie en ligne en cliquant >> ici <<

Laissez-moi donc une petite boulette !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s