Boulet un jour, boulet toujours !

Il y a quelques jours, j’ai posté une vidéo extraite de mon spectacle sur ma page Facebook. J’ai fait un peu de teasing, en annonçant qu’il y avait une petite histoire derrière… Aujourd’hui, je fais la « lumière » sur cette « anecdote » ! Vidéo !

J’ai joué mon spectacle pour la première fois en entier devant un public le vendredi 18 décembre 2015. Pour l’occasion, mon petit frère était remonté de sa lointaine contrée pour officier en tant que technicien son ET lumière, lui qui est officiellement technicien son dans le Sud de la France. Technicien SON, justement et pas LUMIÈRE. Non pas qu’il ne sache pas installer, brancher, régler, utiliser un projecteur, mais c’est moins son domaine. Loin de se débiner -qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour sa sœur adorée !-, il contacte un ami que nous avons d’ailleurs en commun, qui lui, est technicien LUMIÈRE, et sacrément calé dans son domaine. Parce que oui, il faut le dire, il y a quand même un ou deux effets pas simples à régler dans cette histoire, et que Petit Frère ne voulait pas se planter. -Moi non plus, d’ailleurs, je ne voulais pas qu’il se plante !-

Contact pris, plan de feu établi, réglages évoqués, détails calés, nous voilà partis à installer le matériel, avec l’aide de quelques bénévoles -merci les copains !-, dans la joie, la bonne humeur, et beaucoup de stress difficilement contenu pour ma part.

L’effet lumière que vous pouvez admirer sur cette vidéo est particulièrement complexe à mettre en place… Clément -alias Petit Frère– installe, règle, change les couleurs, re-règle, teste, est exigeant, reste calme, re-règle, appuie sur des boutons, monte à la régie, descend sur scène, re-règle encore des trucs, remonte à la régie… C’est fin prêt. C’est beau. Ça claque. Je suis fière de lui. J’ai hâte. J’ai peur.

Le public arrive, entre, s’installe, il y a du monde… Je ne sais plus, 70 ? 80 ? C’était une très belle salle, en tout cas. Je suis dans un état de stress monumental, j’ai peur. C’est un test, cette soirée-là. Les quelques extraits que j’ai pu jouer ont plu, mais un spectacle entier ? Un peu plus d’une heure ? Le noir se fait dans la salle, la musique se lance, c’est le moment…

Le spectacle se passe bien, le public réagit de façon très positive et encourageante, je place mon énergie où il faut qu’elle soit placée, je sens que ça manque parfois un peu de rodage, mais quand c’est la première en public, il faut apprendre à gérer les réactions, même celles qu’on n’avait pas envisagé. Dans l’ensemble, ça roule. J’arrive à mon avant dernier sketch, ça glisse comme dans du beurre, je me dis que le temps est passé super vite, le public est toujours accroché, c’est génial ! C’est géni… C’est g… Attends… J’ai pas loupé un truc, moi ? …

Oups.

Dans la catégorie « je suis un boulet », sachez que ce soir-là, j’ai tout bonnement loupé ce mini inter-sketch de 5 minutes environ, et donc l’effet lumière tant travaillé par Clément… Oups.

Clément n’est heureusement pas rancunier, et il est revenu rien que pour moi le 22 janvier 2016, pour la deuxième date de mon spectacle, au cours duquel j’ai raconté ce loupé, et finalement joué ce mini inter-sketch de 5 minutes environ, qui comprend un effet-lumière de 5 secondes environ, qui a nécessité un montage de 5 heures environ… –Ok, j’exagère uuuuun peuuu sur le temps de montage/réglage, mais le travail fut réellement énorme… pour un résultat magnifique !

Quand je dis qu’aucune de mes représentations ne ressemble aux autres !

Laissez-moi donc une petite boulette !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s